Un ouvrage sur le traitement de la douleur aiguë

La puissance morphinique raisonnée

Publié le 18/03/2007
- Mis à jour le 18/03/2007

LE TERME de douleur aiguë qualifie soit une douleur intense, soit une douleur limitée dans le temps ; se surimprimant à un fond de douleur chronique ou survenant isolément. L'utilisation de la morphine a longtemps été réservée à des douleurs dont le diagnostic était avéré ou à des douleurs persistantes et/ou chroniques, particulièrement dans le contexte du cancer.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?