La Prévention routière réclame les éthylotests antidémarrage

Publié le 18/04/2011

Après le dramatique accident de Chelles (Seine-et-Marne), où une mère, son enfant et l’oncle ont mortellement été percutés ce week-end à un arrêt de bus par un conducteur ivre, la Prévention routière demande que soient signés au plus vite les décrets d’application de la loi LOPPSI 2 instaurant certaines mesures de lutte contre l’alcool en volant.

Promulguée le 10 mars, la deuxième loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure prévoit notamment l’installation d’éthylotests antidémarrage en cas de conduite en état d’alcoolémie. « Il y a urgence à prendre le décret sur les éthylotests antidémarrage. C’est une mesure qui peut dans beaucoup de cas éviter la récidive », déclare Jean-Yves Salaün, délégué général adjoint de l’association.


Source : lequotidiendumedecin.fr