Réduction du risque de démence

La prévention dans l'assiette

Publié le 24/05/2007
- Mis à jour le 24/05/2007
1276103032F_Img265657.jpg

1276103032F_Img265657.jpg

Les études observationnelles semblent indiquer un effet préventif du risque de démence d'une alimentation riche en antioxydants ou en acides gras oméga 3. En revanche, les essais d'intervention menés avec les antioxydants se sont révélés plutôt décevants et une seule étude a concerné l'intérêt de l'administration d'oméga 3 sous forme de DHA et d'EPA. L'hypothèse soulevée d'une action synergique des anti-oxydants et des acides gras à longue chaîne nécessiterait, pour être confirmée, la mise en place d'études interventionnelles associant ces deux apports.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?