La notion de « surhomme » n’est plus de mise

Publié le 02/11/2015
- Mis à jour le 02/11/2015

Le Pr Alexis Descatha, chef de service de médecine du travail à l’hôpital Raymond Poincaré (Garches), apporte son éclairage.

Les médecins hospitaliers sont-ils malades de présentéisme ? Pas si simple, répond le Pr Descatha : « On ne fait pas le métier de médecin par hasard, la notion de mission de service public est inscrite dans le choix de l’orientation. Le médecin sait prendre sur lui, même si parfois il en fait trop et que cela peut être délétère pour sa santé à lui.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?