Sclérose latérale amyotrophique

La mort du motoneurone expliquée  Abonné

Publié le 10/03/2014

Chez les patients atteints de SLA, les motoneurones intermédiaires, dont le corps cellulaire est situé dans la moelle épinière meurent plus facilement. Dans le cas de la dégénérescence frontotemporale, ce sont les neurones de certaines aires corticales qui sont directement affectées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte