Polémique après 15 cas d'infection à mycobactéries

La mésothérapie sur la sellette

Publié le 22/04/2007
- Mis à jour le 22/04/2007

LE 9 FEVRIER DERNIER, la Ddass (Direction départementale des actions sanitaires et sociales) signale qu'un médecin parisien a informé les autorités sanitaires de la survenue d'infections cutanées peu fréquentes chez plusieurs de ses patients traités par mésothérapie. La Ddass précise que «tous les patients pour lesquels des actes du même type ont été pratiqués entre le 28août2006 et le 15janvier2007 ont été identifiés et (...) personnellement informés».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?