La médecine mène à tout, même à Miss France

Publié le 10/12/2012
1355159596397232_IMG_95714_HR.jpg

1355159596397232_IMG_95714_HR.jpg
Crédit photo : AFP

La toute nouvelle Miss France 2013, Marine Lorphelin (19 ans, 1,76 m), est étudiante en 2e année de médecine. Cette belle jeune femme brune a été élue avec près de 42 % des suffrages, loin devant sa principale concurrente, Miss Tahiti, qui n’a obtenu que 23,94 % des voix.

Originaire de Charnay-lès-Macon, en Saône-et-Loire, et pratiquant l’athlétisme depuis plus de 5 ans, Marine Lorphelin a reconnu que ses nouvelles fonctions allaient sans doute la contraindre à mettre entre parenthèses ses études médicales. « Je les reprendrai à l’issue de cette année » assure l’heureuse élue qui rêve d’être obstétricienne ou pédiatre.

Une jeune femme sensible aux causes humanitaires

La jeune femme, qui avait obtenu son bac avec mention très bien, avait réussi sa première année d’études du premier coup. Mais si la médecine perd (provisoirement) l’une des plus charmantes représentantes, les causes humanitaires vont y gagner.

Car cette nouvelle Miss France entend mettre sa toute nouvelle notoriété au service de missions qui lui tiennent à cœur, comme la défense des enfants, ou encore le don d’organes : « Si on en parlait plus, les mentalités pourraient changer et cela aiderait énormément les malades », a-t-elle indiqué samedi soir sur le plateau de TF1.

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr