La malveillance à l’origine de toxi-infections alimentaires aux États-Unis

Publié le 27/03/2012

Lors du Congrès international des maladies infectieuses émergentes qui s’est tenu à Atlanta, S. Johnson, du CDC, a analysé 13 405 épidémies de toxi-infections alimentaires et en a identifié 8 dues à la malveillance, à l’origine de 252 cas dont 1 décès. Les agents utilisés étaient l’arsenic, la nicotine et un insecticide, le méthomyl. Ont également été suspectés l’eau de Javel et le tétrahydrocannabinol. Quatre de ces épisodes ont eu lieu dans des écoles.

Par ailleurs, ce congrès a été l’occasion de revenir sur l’épidémie liée à E. coli O104:H4 qui a touché l’Allemagne et la France en 2011, épidémie liée à des germes de fénugrec. Cette épidémie a diffusé aux États-Unis, où six cas confirmés ont été identifiés ainsi que l’a rapporté Adamma Mba-Jonas du CDC. Cinq étaient allés en Allemagne et un avait eu un contact étroit avec un patient qui avait été en Allemagne. Aucun patient ne s’est souvenu avoir consommé des germes et le mode de transmission le plus probable était de personne à personne. Tous les patients avaient une diarrhée sanglante, quatre ont été atteints de SHU et un patient est décédé.

 Pr M. R.

Source : lequotidiendumedecin.fr