La main tendue de la CSMF aux jeunes

Publié le 19/04/2011

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) vient d’inviter les représentants des internes (ISNAR-IMG et ISNIH) et des chefs de clinique (ISNCCA) à participer à ses prochains conseils confédéraux programmés en juin, octobre et décembre. Cette invitation intervient après que la CSMF et le SML ont quitté jeudi dernier la deuxième séance de négociation conventionnelle pour protester contre la présence d’internes et d’étudiants dans les délégations du BLOC et de MG-France (« le Quotidien » du 18 avril). « Les coups de force, la polémique et l’agitation stérile qui accompagnent la négociation d’une nouvelle convention médicale n’apportent rien aux débats et font le jeu des opposants à la médecine libérale, écrit le Dr Michel Chassang, président de la CSMF, aux internes et chefs de clinique. Vouloir s’imposer et s’interposer entre les syndicats médicaux représentatifs, seuls habilités à négocier la convention, ou pire, manœuvrer pour obtenir un strapontin d’observateur silencieux dans certaines délégations, nous semble contre-productif. » La CSMF rappelle qu’elle a défendu la liberté d’installation, combattu les mesures coercitives à l’installation ou encore soutenu l’ouverture du secteur II à tous les anciens chefs de clinique. « Il semble plus efficace et cohérent que vous participiez au programme et aux choix de la CSMF pour l’avenir de la médecine libérale, plutôt que d’apparaître inopinément et brutalement au moment de la négociation, poursuit le Dr Chassang. Un siège d’invité permanent vous est réservé par nos statuts au sein du conseil confédéral. »

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr