Peu coûteuse, peu d’effets secondaires

La luminothérapie pour les dépressions non-saisonnières  Abonné

Publié le 19/11/2015

La luminothérapie seule ou associée à un traitement antidépresseur semble efficace et bien tolérée pour améliorer le syndrome dépressif majeur non-saisonnier, selon une étude publiée dans le « JAMA Psychiatry ». Cette méthode peu coûteuse et bien tolérée s’était révélée intéressante dans le traitement de la dépression saisonnière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte