La hausse des températures booste les pollens

Publié le 10/07/2013
1373465915447258_IMG_108874_HR.jpg

1373465915447258_IMG_108874_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Le risque d’allergie va augmenter dans les prochains jours en raison de la hausse des températures, selon le dernier bulletin allergo-pollinique publié par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). Le risque allergique provoqué par les pollens de graminées sera élevé à très élevé dans une grande partie Ouest du territoire et moyen sur les hauteurs et l’Est de la France. Les pollens d’urticacées seront responsables d’un risque moyen sur la Méditerranée, dû essentiellement aux pollens pariétaires, et très faible à faible partout ailleurs. Les pollens de chêne, olivier et oseille se feront de plus en plus discrets, avec un risque allergique faible sur la zone méditerranéenne. Les pollens de tilleul et de plantain auront un risque allergique très faible. Les pollens de châtaignier débutent la saison par le Sud Est de la France en remontant par la vallée du Rhône et se propageant vers l’Ouest mais crée peu de gêne pour les allergiques. Une carte répertoriant tous les risques allergiques par pollen est consultable sur www.pollens.fr

Des doutes sur des allergies? Un site a été mis en place pour la Journée de l’allergie : http://www.allergiejagis.org/

VIRGINIE MONTMARTIN (avec le RNSA)

Source : lequotidiendumedecin.fr