Incidents militaires entre la Turquie et l'Irak

La guerre risque de s'étendre

Publié le 29/10/2007
- Mis à jour le 29/10/2007
1276174886F_Img290429.jpg

1276174886F_Img290429.jpg

LES KURDES ONT CONSTRUIT au nord de l'Irak un mini-Etat où ils mènent une vie relativement paisible : non seulement leur économie se développe rapidement, mais le nombre des attentats commis par des sunnites ou des membres d'Al-Qaïda est limité au sud de la région, principalement à Mossoul, où les sunnites irakiens disputent aux Kurdes l'exploitation des puits de pétrole. Le président irakien, Jalal Talabani, est un Kurde.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?