La grippe circule « doucement », l’épidémie de gastroentérites s’installe

Publié le 18/01/2012

« La grippe circule doucement », indique le réseau d’alerte GROG (Groupes régionaux d’observation de la grippe). Les dernières données couvrant la période du 9 au 15 janvier confirment la présence du virus grippal dans 15 régions de France métropolitaine. « Le virus de type A(H3N2) est maintenant majoritaire », précise le GROG. La surveillance des syndromes grippaux par le réseau Sentinelles montre également une « activité faible ». En France métropolitaine, la semaine dernière, « l’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 65 cas pour 100 000 habitants, en dessous du seuil épidémique (174 cas pour 100 000 habitants) », indique le réseau Sentinelles.

D’une manière générale, l’activité des IRA (infections respiratoires aiguës) « reste à des valeurs faibles pour cette période de l’année », note le GROG. Le VRS (virus respiratoire syncytial) responsable de l’épidémie de bronchiolite du nourrisson, poursuit sa décroissance. En revanche, « d’autres agents respiratoires sont actifs comme les rhinovirus et les métapneumovirus », signalent les groupes régionaux d’observation.

Par ailleurs « l’arrivée de l’épidémie de gastroentérite en France métropolitaine qui aurait débuté le 2 janvier dernier » est confirmée par le réseau Sentinelles. L’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 315 cas pour 100 000 habitants (soit 200 000 nouveaux cas), au-dessus du seuil épidémique (283 cas pour 100 000 habitants) pour la deuxième semaine consécutive. Les incidences les plus élevées ont été observées en Provence-Alpes-Côte d’Azur (579 cas pour 100 000 habitants), Limousin (501), Haute-Normandie (497), Champagne-Ardenne (448), et Nord - Pas-de-Calais (442). L’âge médian des cas était de 25 ans (de 4 mois à 87 ans), l’épidémie touchant autant les hommes que les femmes. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité. Enfin, pour ce qui est de la varicelle, l’activité a été « modérée » (23 cas pour 100 000 habitants) avec néanmoins deux départements ayant eu une forte activité la semaine dernière, le Nord - Pas-de-Calais (110 cas) et l’Aquitaine (40).

 Dr L. A.

Source : lequotidiendumedecin.fr