La gale : les cas augmentent, les traitements se compliquent  Abonné

Publié le 05/05/2014
1399252393519824_IMG_128930_HR.jpg

1399252393519824_IMG_128930_HR.jpg

Tous les signaux sont en faveur d’une résurgence importantede la gale qui coïncide avec la difficulté de soigner les patients depuis la rupture effective du traitement de référence, l’Ascabiol, en décembre 2012. Les dermatologues, l’Agence de sécurité du médicament (ANSM) et les médecins des Agence régionales de santé se débattent pour faire connaître les alternatives thérapeutiques aux prescripteurs. Il reste que le circuit de dispensation est compliqué : certains produits notamment pédiatriques sous ATU ne sont disponibles que dans les pharmacies hospitalières.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte