La gale décime le département cardiologique de l’hôpital de Bari, 10 médecins et infirmiers touchés  Abonné

Publié le 08/07/2015

Crédit photo : PHANIE

Un vent de panique souffle sur l’hôpital Di Venere à Bari, la plus grande structure et l’une des mieux notées de la région des Pouilles. Le département de cardiologie touché par la gale a été fermé, tous les patients évacués et le personnel médical et paramédical placé en observation.

Tout a commencé le 2 juillet dernier lorsque deux cas ont été détectés parmi les médecins. La direction de l’hôpital a immédiatement mis en place un programme de surveillance, huit autres médecins et infirmiers ayant présenté des symptômes typiques de la gale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte