Un rapport des fonctionnaires de Bercy

La fraude fiscale se porte bien  Abonné

Publié le 24/01/2013
1358993839403857_IMG_97449_HR.jpg

1358993839403857_IMG_97449_HR.jpg
Crédit photo : AFP

LES CHEMINS SINUEUX par lesquels les auteurs du rapport (publié par « le Parisien ») en viennent à leurs conclusions n’appartiennent qu’aux spécialistes. Ils mettent en cause les escroqueries liées à l’impôt sur les sociétés et à la TVA. Ils affirment que la fraude est répandue dans le domaine des cotisations sociales et en arrivent à l’inévitable plaidoyer pro domo : leurs effectifs méritent d’être renforcés. Cependant, en 2011, grâce aux redressements fiscaux, l’État a récupéré 13,4 milliards des sommes qui n’ont pas été payées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte