La France sous les pollens

Publié le 06/04/2012

« Après avoir cherché des œufs, les allergiques n’auront pas de mal à trouver des pollens, indique le bulletin du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). Beaucoup d’espèces d’arbres pollinisent et seul la pluie pourra apporter du repos aux allergiques. »

Les pollens de bouleau seront encore très présents la semaine prochaine et pourront provoquer un risque allergique élevé à très élevé sur une grande moitié nord du pays, dès que le temps sera au soleil.

En ce qui concerne les pollens de cyprès, ils commencent à s’épuiser dans le sud de la France mais ils seront encore responsables d’un risque allergique très élevé autour d’Avignon.

Quant aux pollens de charme et de frêne, ils seront présents à chaque période ensoleillée, avec un risque allergique moyen, indique le RNSA.

Les pollens de platane et de chêne devraient être de plus en plus présents. Le risque lié au platane pourra atteindre un niveau localement très élevé sur le pourtour méditerranéen ; le chêne atteindra un niveau moyen en Aquitaine.

Pour ce qui est des pollens de graminées, selon les modèles prévisionnels du RNSA, ils débuteront leur pollinisation vers la mi-avril en Aquitaine et en Midi-Pyrénées ; cela dit, des pollens de graminées avant-coureurs sont déjà présents sur la façade atlantique et dans le sud de la France.

 Dr E. DE V.

Source : lequotidiendumedecin.fr