Autorisation d’exercice des médecins à diplôme étranger

La FPS veut de la souplesse dans l’application de la loi  Abonné

Publié le 08/03/2012

Les représentants des praticiens à diplôme hors Union européenne (PADHUE) et du ministère de la Santé négocient le décret d’application de la loi du 1er février 2012 qui prolonge jusqu’en 2016 l’autorisation d’exercice de quelque 3 000 à 4 000 médecins étrangers. Ce délai de cinq ans doit permettre à ces praticiens de passer un examen professionnel (PAE) afin de reconnaître leur diplôme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte