Attente pour une IRM

La FNMR attend des mesures énergiques  Abonné

Publié le 18/05/2011

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) déplore le retard criant de la France en matière d’imagerie par résonance magnétique (IRM) et l’absence de mesures énergiques des pouvoirs publics pour y remédier. Selon l’étude annuelle réalisée par Image santé avenir (ISA), les Français attendaient en moyenne 32 jours avant d’accéder à un examen d’IRM en 2010 (« le Quotidien » du 10 mai).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte