La fille de son médecin de père  Abonné

Par
Publié le 23/10/2017

« Mon père, qui était médecin-ophtalmologiste, mais qui aurait pu être un grand virtuose du piano, m'emmenait au concert. » « Jean » de son prénom, le médecin évoqué dans ce souvenir (qui fut livré en 2003 au journal « Le Figaro ») exerçait il y a cent ans sa spécialité à Bordeaux. L'homme est mort jeune, l'histoire n'a pas retenu grand-chose de lui. De sa fille bien davantage. Car le Dr Jean Darrieux, trépassant prématurément d'une crise cardiaque, laissa aux seuls soins de sa femme Marie-Louise deux jeunes enfants dont l'aînée, Danielle, s'est éteinte la semaine dernière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte