La FHF drague les jeunes médecins

Publié le 03/11/2011
1320340994296013_IMG_70812_HR.jpg

1320340994296013_IMG_70812_HR.jpg

La Fédération hospitalière de France (FHF) lance, ce jeudi, une campagne nationale de promotion du métier de médecin à l’hôpital public à destination des internes. « Futurs médecins, laissez-vous guider par l’intérêt, choisissez l’hôpital public », explique la Fédération sur l’affiche de sa campagne. Ce message est décliné sur de nombreux supports : une revue, des vidéos, un site Internet www.ph-parinteret.com et un lien sur le réseau social Facebook.

« Pluridisciplinarité, travail en équipe, intérêt scientifique et médical, plateaux techniques de pointe, opportunités professionnelles »… la FHF liste les raisons qui doivent selon elle inciter les jeunes médecins à choisir un exercice hospitalier.

Quelque 8 000 à 10 000 postes de praticiens hospitaliers (PH) ne trouvent pas preneurs en France sur un total d’environ 40 000. L’hôpital souffre aujourd’hui d’un déficit d’image. « Il y a aujourd’hui une méconnaissance des carrières que l’on peut faire à l’hôpital public, explique Frédéric Valletoux, président de la FHF. Nous devons nous atteler à valoriser ces carrières de PH ».

La campagne entend par ailleurs « en finir avec les idées reçues ». « À l’hôpital, on ne gagne pas toujours moins bien sa vie que dans le privé, affirme Gérard Vincent, délégué général de la FHF. Et on ne se laisse pas enfermer dans une activité de niche. » Alors que les premiers stages d’internat – une quarantaine – ouvrent cette semaine dans les établissements privés, la FHF ne veut pas rester inactive. Elle entend faire vivre sa campagne de promotion à destination des jeunes médecins dans les semaines et les mois à venir. La séduction est souvent affaire de persévérance.

Plus de détails dans notre édition de lundi.

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr