La diète fait fondre le cœur des diabétiques obèses

Publié le 28/11/2011
1322498543304434_IMG_72827_HR.jpg

1322498543304434_IMG_72827_HR.jpg
Crédit photo : © S. TOUBON/ « le Quotidien »

Un régime très restrictif en calories élimine la dépendance à l’insuline et améliore les fonctions cardiaques chez les diabétiques de type 2 obèses. Par « très restrictif », il faut entendre 500 calories quotidiennes. La graisse péricardique (qui appartient au compartiment des graisses viscérales) s’en trouve réduite, ce qui s’associe à une amélioration de la fonction cardiaque. Les faits sont dûment documentés par IRM fonctionnelle, chez 15 patients obèses souffrant de diabète de type 2, avant et quatre mois après le régime. L’IMC a diminué de 35,3 à 27,5, l’importance de la graisse péricardique de 39 ml à 31 ml et la mesure de la fonction diastolique s’est améliorée. « L’intervention sur le style de vie peut être plus efficace que les médicaments chez ces patients », observent Sebastiaan Hammer et coll. (Leiden, Pays-Bas). De plus, les effets sont persistants sur le long terme, ce qui est montré après 14 mois supplémentaires de suivi. En dépit d’un regain de poids, les effets cardiovasculaires positifs sont toujours présents. Les auteurs soulignent que tous les patients ne sont pas éligibles pour ce type d’intervention diététique très drastique.

Congrès annuel de la Société de radiologie d’Amérique du Nord (RSNA), Chicago.

 Dr BÉATRICE VUAILLE

Source : lequotidiendumedecin.fr