TV polymorphe catécholaminergique

La dénervation sympathique gauche dans des cas rebelles

Publié le 12/05/2008
1276170932F_Img324247.jpg

1276170932F_Img324247.jpg

LA TACHYCARDIE ventriculaire polymorphe catécholaminergique (TVPC), décrite pour la première fois en 1970, est liée à des mutations dans des gènes (RYR2 et CASQ2) régulateurs de l'homéostasie calcique des cellules cardiaques. Elle est caractérisée par des arythmies ventriculaires menaçant le pronostic viral – habituellement tachycardie ventriculaire polymorphe ou fibrillation ventriculaire – qui surviennent dans des conditions d'hyperactivité sympathique incluant l'exercice physique ou le stress émotionnel.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?