Rassurer la médecine libérale en 100 jours

La CSMF livre sa feuille de route au futur président  Abonné

Publié le 22/03/2012
1332517483334760_IMG_80256_HR.jpg

1332517483334760_IMG_80256_HR.jpg

1332517481334661_IMG_80225_HR.jpg

1332517481334661_IMG_80225_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

« Du lourd »... À un mois du premier tour, le Dr Michel Chassang, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a égrené avec solennité une quinzaine de priorités à « concrétiser dans les 100 premiers jours du nouveau quinquennat ». Même si la CSMF, syndicat « sérieux », travaillera avec le nouveau président « quel qu’il soit », le chef de l’État est prévenu. Il s’agit de mesures urgentes destinées à créer une « dynamique de confiance » avec la médecine libérale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte