La crise couve avec la Csmf

Publié le 14/03/2007
- Mis à jour le 14/03/2007

LA PROPOSITION du Syndicat des médecins libéraux (SML) de signer un «accord intermédiaire» avec l'Union nationale des caisses d'assurance-maladie (Uncam), plutôt que de briser la dynamique conventionnelle, est très mal perçue par la Confédération des syndicats médicaux français (Csmf).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?