Prise en charge des maladies chroniques

La course d’obstacles du parcours de soins  Abonné

Publié le 24/06/2013
1372064353442819_IMG_107590_HR.jpg

1372064353442819_IMG_107590_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

1372064357443109_IMG_107654_HR.jpg

1372064357443109_IMG_107654_HR.jpg

PEUT-ON REMETTRE « l’hôpital dans la ville » et la « ville dans l’hôpital » pour améliorer le parcours de soins des patients chroniques, en oncologie par exemple ? Oui, mais à condition de ne pas demander l’impossible au médecin généraliste traitant et de lui donner les moyens d’assurer ce rôle pivot, ont scandé praticiens et experts lors d’une conférence à la faculté de Médecine de Lyon-Est. Il s’agissait d’analyser si le parcours de soins oncologie en région Rhône-Alpes était un modèle transposable aux maladies chroniques...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte