Asthme de l’enfant

La corticothérapie inhalée n'affecte pas le risque fracturaire

Par
Publié le 27/03/2018
asthme

asthme
Crédit photo : PHANIE

Il y a une dizaine d’années, une étude longitudinale prospective avec sept ans de suivi s’était déjà intéressée au risque fracturaire de l’enfant sous corticothérapie inhalée. Un surrisque avait auparavant été mis en évidence chez certains adultes. Des données montraient que le risque d’ostéoporose et de fracture était augmenté sous corticothérapie inhalée chez l’adulte à risque fracturaire élevé. Ce résultat avait relancé la question de la sécurité des corticoïdes inhalés en pédiatrie.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)