Vasectomie, méthodes hormonale et thermique

La contraception masculine reste sous-utilisée en France  Abonné

Publié le 03/09/2018
vasectomie

vasectomie
Crédit photo : DR

« En 2012, la "crise des pilules" a entraîné une réticence vis-à-vis de la contraception orale, notamment chez les femmes d'une vingtaine d'années. Cinquante ans après la loi Neuwirth, des études mettent en exergue l'intérêt des hommes à gérer leur fertilité », souligne le Pr Jeanne Perrin, médecin biologiste de la reproduction, hôpital de la Conception APHM (Marseille) lors d'une journée scientifique de la Société d'andrologie de langue française.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte