Ulcère de jambe à prédominance veineuse

La conduite à tenir est désormais bien codifiée

Publié le 21/03/2007
- Mis à jour le 21/03/2007
1276100653F_Img255360.jpg

1276100653F_Img255360.jpg

FACE A UN ulcère de jambe, une recherche étiologique est indispensable. Cliniquement : certains signes peuvent déjà orienter vers une étiologie veineuse : son caractère superficiel, sa localisation entre la cheville et le tiers inférieur du mollet, l'association à un œdème de la cheville, des télangiectasies, des varices, de l'eczéma, une dermite ocre, des bourgeons ou une atrophie blanche de la peau. Même si l'origine veineuse est probable, il faut toujours rechercher une artérite associée, relevant d'une prise en charge spécifique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?