La cérémonieuse soutenance d'un thésard montpelliérain

Publié le 18/04/2007
- Mis à jour le 18/04/2007

IL A UN PEU le trac mais son visage dégage une surprenante sérénité. A quelques minutes de l'instant fatidique, Fabrice Marbat plaisante avec sa femme, son petit garçon et ses parents. Dans un petit estaminet qui jouxte la faculté, il s'autorise une bière. Ce jeune interne de 28 ans vit ses derniers instants d'étudiant. Dans quelques heures, il sera médecin. Dans quelques jours, il s'installera dans un cabinet de médecine générale à Valence. Dans quelques années, il se souviendra encore de ce jour à part.

Fabrice va soutenir sa thèse.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?