Au lendemain de la grève des infirmières

La balle est dans le camp de l'assurance-maladie

- Publié le 17/04/2007
- Mis à jour le 17/04/2007

PHILIPPE BAS a senti la tension monter ces derniers jours. Des infirmières par milliers dans les rues à quelques jours d'un scrutin présidentiel, cela ne fait pas bon genre (« le Quotidien » d'hier).

C'est donc à la hâte que le ministre de la Santé a publié le week-end dernier deux textes répondant aux attentes des infirmières libérales.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?