À Paris, au centre Pompidou

Kandinsky, la force en action

- Publié le 09/04/2009
- Mis à jour le 09/04/2009
1276101864F_600x_53050_IMG_12677_1239594566913.jpg

1276101864F_600x_53050_IMG_12677_1239594566913.jpg
Crédit photo : ADAGP

GUILLAUME APOLLINAIRE parlait de «  l'obéissance à l'instinct  » qui caractérisait à ses yeux l'art de Kandinsky. Il voyait juste. On pourrait également parler de «  nécessité intérieure  » chez le peintre, tant son geste semble être mu par une force qui nous domine. Dès les premières compositions qu'il réalise, l'artiste russe - après avoir peint quelques sujets figuratifs d'inspiration populaire, dans un style s'approchant du néo-impressionnisme - jette sur sa toile avec énergie et passion la couleur et la matière.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?