Jean Belaïsch, pionnier de la gynécologie moderne  Abonné

Publié le 15/11/2018

La gynécologie française vient de perdre l’un de ses pionniers.

Jean Belaïsch est parti rejoindre les « Jean Cohen, Jacqueline Kahn-Nathan, Pierre Simon, René Musset… »

Il a formé et instruit ceux de notre génération qui témoignent avec beaucoup de tristesse et de respect.

Il était né à Tunis en 1927. Chevalier de la légion d’honneur, il était ancien interne des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique des hôpitaux de Paris, ancien président de la Société Française de Gynécologie,

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte