Courrier des lecteurs

IVG : on n'est pas aux ordres  Abonné

Publié le 24/09/2018

Merci à notre confrère de Rochambeau. L’éthique et la morale ne sont pas dans la rue ni même forcément dans la loi. Nous devons tenir à cette clause de conscience. Ce qui ne veut pas dire être contre la loi Veil. Cette conscience a pu également en son temps nous permettre de soigner des individus des deux bords des belligérants. Les médecins ne sont pas au dessus de la loi, mais ils doivent veiller à ne pas être aux ordres. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte