Ischémie myocardique : les femmes victimes de leur méconnaissance des symptômes

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 12/12/2018

Parce qu’elles sont moins enclines à attribuer leurs symptômes à une affection nécessitant un traitement urgent, les femmes attendent en moyenne 37 minutes de plus que les hommes avant de contacter les secours en cas d’ischémie myocardique.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?