Insuffisance cardiaque : un petit mieux avec le taï-chi

Publié le 26/04/2011

Selon une étude américaine (Gloria Yeh et coll., Harvard), le taï-chi, cet art martial chinois, pourrait être bénéfique chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque. Pour les besoins de l’étude, les médecins ont enrôlé 50 patients et leur ont fait pratiquer une heure de taï-chi deux fois par semaine pendant 3 mois. Ils ont été comparés à autant de patients respectant la recommandation habituelle de marcher quelques minutes de façon bihebdomadaire.

Si au terme de l’étude, les constantes biologiques étaient similaires dans les deux groupes, ceux qui avaient pratiqué le taï-chi ont démontré une amélioration de leur qualité de vie et une sensation de bien-être augmentée. Ils se rapportaient de meilleure humeur et se sentaient plus enclins à réaliser eux-mêmes les exercices.

Ces résultats demandent à être confirmés par un essai de plus grande envergure.

« Archives of Internal Medicine », 25 avril 2011.

 Dr G. B.

Source : lequotidiendumedecin.fr