Éditorial

Inquiétudes et bonnes nouvelles  Abonné

Par
Publié le 13/04/2017

Les interrogations des autorités de santé française et des associations de patients sur la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique terminale se poursuivent. Elles provoquent l’inquiétude de la Société Francophone de Néphrologie Dialyse et Transplantation dont de nombreux membres ont cosigné un rapport dressant un état des lieux très documenté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte