Infarctus ST- sans prétraitement antiagrégant, l'angioplastie doit être très précoce

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 19/12/2018
angioplastie

angioplastie
Crédit photo : S. Toubon

Une prise en charge interventionnelle (coronarographie + angioplastie) très précoce est recommandée dans l'infarctus du myocarde (IDM) avec sus-décalage du segment ST (ST +). Qu'en est-il pour les IDM sans sus-décalage (ST-) alors que le prétraitement par antiagrégant plaquettaire ne fait plus consensus depuis quelques années ? L'étude multicentrique française EARLY présentée en novembre au congrès de l'American Heart Association (publication à venir) et financée par le ministère de la Santé apporte pour la première fois des éléments de réponse.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?