Infarctus du myocarde : la troponine I permet d’éviter les hospitalisations inutiles

Par Damien Coulomb
Publié le 08/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Renvoyer chez eux les patients admis pour une suspicion d’infarctus du myocarde ayant un taux plasmatique de troponine I inférieur à 5 ng/L permet d’éviter l’hospitalisation inutile de deux tiers des patients qui ne souffrent pas d’un infarctus, selon une étude de cohorte anglaise publiée dans « The Lancet ».

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?