Une influence électorale entre mythe et réalité

Inévitables médecins

Publié le 19/03/2007
- Mis à jour le 19/03/2007
1276103379F_Img253972.jpg

1276103379F_Img253972.jpg

1276103379F_Img251000.jpg

1276103379F_Img251000.jpg

DANS UN CONTEXTE électoral, les soignants donnent de la voix et se laissent caresser par les politiques dans le sens du poil. Si les candidats à l'Elysée ont boudé pour une fois les Assises du Cnps (Centre national des professions de santé), ce qui a provoqué leur annulation, Nicolas Sarkozy et François Bayrou sont venus en personne le 8 février au congrès de l'Unapl (Union nationale des professions libérales). Le candidat de l'UDF n'a pas manqué non plus le rendez-vous du MEDEC.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?