Cancers du sein et de l’ovaire

Indication des tests génétiques  Abonné

Par
Publié le 26/11/2018

Unicancer a établi une liste de 13 gènes à tester (voir encadré 1) à partir d’une prise de sang et d’un frottis jugal en cas de risque héréditaire de cancer du sein ou de l’ovaire. Ces tests sont encadrés : obligation de consentement écrit et de deuxième détermination si une mutation est mise en évidence. 

La découverte d’une mutation génétique autosomique dominante (5 à 10 % des cancers du sein) impose d’identifier la branche parentale mutée et oblige à informer pour proposer un test génétique aux apparentés. Libre à eux de faire ou non le test.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte