Indemnités kilométriques : des avancées pour les médecins

Publié le 20/01/2012
1327066975317277_IMG_75968_HR.jpg

1327066975317277_IMG_75968_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

La CSMF se félicite ce vendredi dans un communiqué de la décision de nomenclature arrêtée par l’UNCAM (Union nationale des caisses d’assurance-maladie) concernant les Indemnités kilométriques (IK) des médecins libéraux. Selon le syndicat, l’abattement passe de 12 km à 4 km aller-retour en plaine et à 2 km aller-retour en montagne, ce qui devrait permettre d’éviter de nombreux litiges.

« Le médecin, ajoute la CSMF, a désormais la possibilité, de facturer à l’assurance-maladie son déplacement au domicile d’un patient sous forme d’IK dans la limite de 10 km en agglomération et de 30 km en zone rurale, y compris s’il y a un médecin plus proche du domicile patient. Cette disposition est essentielle, non seulement pour favoriser le maintien à domicile des patients, mais surtout pour préserver leur liberté de choisir leur médecin. »

C. D.

Source : lequotidiendumedecin.fr