Cancer bronchique non à petites cellules

Immunothérapie et thérapies ciblées changent le pronostic des patients  Abonné

Par
Publié le 15/01/2018
imunothérapie

imunothérapie
Crédit photo : PASIEKA/SPL/PHANIE

Le cancer du poumon touche chaque année 40 000 personnes en France et une grande majorité (60 à 70 %) est diagnostiquée à un stade avancé. Parmi eux 80 % sont des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) dont 60 à 65 % d'adénocarcinomes, 20 à 25 % d'épidermoïdes plus 15 % de cancers à grandes cellules. Le tabagisme reste le facteur de risque dans plus de 80 % des cas. En parallèle, le sex-ratio tend vers une égalité, le nombre de femmes touchées continuant à progresser parallèlement à l'évolution exponentielle du tabagisme féminin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte