Semaine de sensibilisation

Il faut parler de l'aphasie

Publié le 31/05/2007
- Mis à jour le 31/05/2007

QUAND COMMANDER un café devient problématique. Quand comprendre les infos à la télé est une sorte de casse-tête. Quand on est habitué à dévorer des livres et que, tout à coup, on n'est plus capable de lire. Quand rédiger une lettre, écrire une carte postale, remplir un formulaire ou communiquer avec les institutions devient un problème, qui, souvent, ne peut être résolu qu'avec l'aide des proches.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?