Identification d’une protéine qui booste l’effort musculaire

Publié le 15/07/2013

Une équipe française vient d’identifier une protéine présente dans les muscles utilisés pour les efforts de longue durée, comme le marathon. Ces muscles qui tirent leur énergie préférentiellement de l’oxydation des acides gras, sont très riches en mitochondries. L’équipe de Bart Staels (Inserm, Lille) montre chez la souris que la protéine Rev-erb-alpha contrôle l’activité des mitochondries et qu’elle est fortement exprimée dans les muscles de l’effort de longue durée. Les souris déficientes en Rev-erb-alpha sont incapables de réaliser un exercice prolongé. Mais celles chez qui la protéine est surexprimée ont une amélioration de leurs performances. « L’activation de Rev-erb-alpha provoque des changements similaires à ceux induits par l’entraînement des athlètes », observent les auteurs. Rev-erb-alpha régule la quantité de mitochondries au sein du muscle et leur efficacité.

Cette protéine représente une cible pharmacologique pour le traitement de maladies où la fonction musculaire est altérée, comme les myopathies.

Nature Medicine, 14 juillet 2013.

Dr BÉ. V.

Source : lequotidiendumedecin.fr