Huit produits de lissage capillaire interdits en France

Publié le 03/01/2011

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) interdisent en France huit produits de lissage capillaire, parmi une liste de 42, identifiés dans l’hexagone, mais aussi à l’étranger (Canada, USA, Allemagne, Irlande, Chypre). En effet, importés des États-Unis ou du Brésil, ces produits, destinés à être utilisés par les professionnels de la coiffure mais accessibles à tous via internet, sont dangereux pour la santé.

En cause, un taux de formaldéhyde supérieur à la limite maximale autorisée. Selon l’AFSSAPS, « par voie respiratoire après exposition chronique chez l’homme, le formaldéhyde est cancérogène au niveau du nasopharynx. Il est également suspecté dans la survenue de leucémies, de cancers des sinus et de la cavité nasale. Par ailleurs, il peut induire des irritations oculaires et respiratoires ou provoquer des eczémas de contact. »

L’enquête de l’AFSSAPS et de la DGCCRF, réalisée à l’initiative des autorités sanitaires européennes et américaines, a ainsi identifié dans les produits incriminés des concentrations de formaldéhyde comprises entre 0,61 % et 5,87 %, supérieures à la limite réglementaire fixée à 0,2 %. La substance chimique, stimulée notamment par les techniques à chaud, impliquant l’usage de plaques en céramique brûlantes, augmente d’autant plus que le nombre de lissages est élevé et l’aération insuffisante.

Les agences françaises ont immédiatement retiré du marché ces produits et recommandent aux professionnels de la coiffure de veiller à la ventilation et au renouvellement de l’air de leurs locaux. Enfin, les responsables de la mise sur le marché et les importateurs de produits de lissage sont tenus de s’assurer du respect de la réglementation et de vérifier que l’étiquetage, en français, fait mention de la présence de formaldéhyde.

 C. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr