Huchon et Delanoë inquiets pour Trousseau

Publié le 21/02/2011
1298304244229586_IMG_54675_HR.jpg

1298304244229586_IMG_54675_HR.jpg
Crédit photo : @ AFP/Archives

Le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, et le maire de Paris, Bertrand Delanoë, ont fait part de leur inquiétudece lundi à Nicolas Sarkozy au sujet de l’avenir de l’hôpital pour enfants Armand-Trousseau, à Paris.

Dans une lettre commune, les deux responsables socialistes écrivent que dans le cadre de la restructuration de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), « la situation de l’hôpital Trousseau (les) inquiète tout particulièrement ». « Ce grand hôpital pédiatrique de l’Est parisien est au cœur, avec Necker-Enfants Malades et Robert-Debré, de la prise en charge de très nombreux enfants et adolescents de Paris et d’Ile-de-France, mais également d’autres régions et parfois d’autres pays, mais il est en panne de décisions prospectives », soulignent Jean-Paul Huchon et Bertrand Delanoë.

Les deux élus rappellent que, malgré l’avis d’un jury international en juillet 2010 insistant sur la nécessité du maintien de quatre sites de pédiatrie spécialisée à l’AP-HP, le dernier plan stratégique de l’institution (2010-2014) « ne fait état d’aucune proposition de travail et le devenir de l’hôpital Trousseau y est à peine abordé ».

Le président de région et le maire de Paris « demandent solennellement » au président de la République « de ne pas laisser cette situation en l’état » et préviennent qu’ils se « mobiliseront », « afin que le processus de concertation permette de maintenir la pédiatrie spécialisée à Trousseau ». Ils réclament « une approche globale de cette question, non contrainte par le seul carcan de l’équilibre budgétaire en 2012 mais soucieuse du bien-être des enfants et leur garantissant des soins de qualité bénéficiant de toutes les innovations et des avancées de la recherche médicale ».


Source : lequotidiendumedecin.fr