+ 0,5 %, c’est Byzance !

Hollande rencontre la croissance  Abonné

Publié le 12/09/2013
1378948348452812_IMG_110547_HR.jpg

1378948348452812_IMG_110547_HR.jpg
Crédit photo : AFP

FRANÇOIS HOLLANDE est en train de gagner son pari : avec un taux de croissance, certes dérisoire, mais positif, le nombre de licenciements va diminuer pendant que les divers contrats d’embauche créés et soutenus par l’État ralentiront le taux de chômage, dont la courbe pourrait bel et bien s’inverser à la fin de l’année. Il va le gagner avec des moyens, certes volontaristes, mais uniquement destinés à contrer les effets des récessions passées ou, aujourd’hui, de la stagnation économique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte