Haut Conseil du financement de la protection sociale : les libéraux de santé « consternés »

Publié le 02/04/2012

Le Centre national des professions de santé (CNPS), intersyndicale des libéraux de santé, a pris connaissance « avec consternation » de la composition du Haut Conseil du financement de la protection sociale, dont la création avait été annoncée en novembre par Nicolas Sarkozy.

Sur les 45 membres que réunit cette structure appelée à formuler des propositions sur le financement et la gestion de notre système de protection sociale, 15 postes ont été attribués à des syndicats de salariés et à des organisations patronales. « Rien pour les libéraux de santé ! », se désole le CNPS.

Ce dernier avait pourtant demandé au gouvernement de ne surtout pas oublier les professionnels libéraux de santé. Il dénonce donc cette mise à l’écart « totalement injustifiée » et demande une modification urgente de la composition de ce Haut Conseil. « Dans l’immédiat, à titre conservatoire », le CNPS exige qu’au moins deux de ses représentants soient nommés par le ministre de la Santé pour siéger au titre des personnes qualifiées.

Alain Vasselle, ex-sénateur UMP, et Dominique Libault, ancien directeur de la Sécurité sociale, ont été nommés respectivement président et vice-président de ce Haut Conseil du financement de la protection sociale.


Source : lequotidiendumedecin.fr