Un débat qui ne fait pas dans la nuance

Gros sabots de campagne  Abonné

Publié le 01/04/2007
1276107017F_Img256973.jpg

1276107017F_Img256973.jpg

TOUT CANDIDAT à la présidence doit prendre garde à ne pas tomber dans l'irresponsabilité pendant la bataille. A propos de l'émeute de la gare du Nord, on a entendu des commentaires excessifs : Nicolas Sarkozy s'oppose aux émeutiers Je n'ai rien à voir avec ces gens-là) comme s'ils s'étaient dressés contre lui personnellement ; il peut n'accorder aucune excuse aux fauteurs de trouble sans avoir l'air de faire le coup de poing avec eux. M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte